49-3 et Loi « Travail »

Art 49-3 de la Constitution de la V ème République :

Le Premier ministre peut, après délibération du Conseil des ministres, engager la responsabilité du Gouvernement devant l’Assemblée nationale sur le vote d’un projet de loi de finances ou de financement de la sécurité sociale. Dans ce cas, ce projet est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure,déposée dans les vingt-quatre heures qui suivent, est votée dans les conditions prévues à l’alinéa précédent. Le Premier ministre peut, en outre, recourir à cette procédure pour un autre projet ou une proposition de loi par session.

 

Approuvez-vous la loi El Khomri, «Travail» et le recours à l`article 49-3 ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

Art 49-3, les réactions sur le site des républicains :

Ouvrier-49-3-loi-travail

 

Marie-Anne MONTCHAMP, Secrétaire nationale en charge de la Protection sociale pour les Républicains :

« Ainsi il s’en est fallu de peu pour que des députés de la gauche de la gauche, verts et frondeurs ne déposent une motion de censure contre ce Gouvernement qu’ils ont porté aux responsabilités dans un brouillard idéologique !

2 noms manquent à l’appel… : soulagement pour Manuel Valls et François Hollande ? Belle victoire d’appareils en effet.

Recourir au 49-3 est la traduction d’une impasse majoritaire : c’est le remède de cheval que l’on inflige à son camp pour compenser son délitement.

Quant à la réforme du code du travail, vidée de son sens, privée du débat parlementaire, son ambition se résume à « surtout ne toucher à rien de peur de fâcher quelqu’un au PS ».

Les troupes de Hollande ont déserté la bataille pour l’emploi, pour la croissance, pour nos PME, pour la transformation de notre économie.

Mais… « ça va mieux… » »

Le 12 mai 2016, www.republicains.fr

 

Isabelle LE CALLENNEC, Vice-Présidente Les Républicains, Députée d’Ille-et-Vilaine :

« Le Président de la République, faute de respecter celles et ceux qui l’ont élus mais se sentent aujourd’hui trahis par certains articles de loi travail, a choisi le passage en force pour imposer une version du texte qui au final ne satisfait plus personne.

Au lieu d’accepter le débat et de laisser les députés arbitrer par leur vote, le Premier ministre a fait montre d’un autoritarisme parfaitement malvenu en cette période de doute voire de désarroi de nombre de Français. Les députés les Républicains avaient travaillé à enrichir cette loi pour qu’elle réponde effectivement et pas seulement dans les discours, à son titre : « instituer de nouvelles libertés et de de nouvelles protections aux entreprises et aux actifs ». Puisque le Premier ministre engage sa responsabilité, le groupe Les Républicains défendra une motion de censure d’un gouvernement, totalement décrédibilisé, par l’absence de résultat sur le front du chômage et le refus de dialogue avec ceux qui osent ne pas penser comme eux. »

Le 10 mai 2016, www.republicains.fr

 

Et vous ! Qu’en pensez-vous ?

La Garantie Jeunes : Pour ou Contre ?

Les jeunes, c’est nous ! Intéressons-nous à la « Garantie jeunes ».

 

Êtes-vous POUR ou CONTRE la Garantie Jeunes ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

Le projet dit de Loi travail du gouvernement prévoit de nombreux changements dans les conditions de travail et modifie l’équilibre des relations entre employeurs et employés. L’objectif affiché est le suivant :

« Le Gouvernement engage une réforme permettant de donner plus de place à la négociation collective dans le droit du travail pour renforcer la compétitivité de notre économie et développer l’emploi. »

Ça c’est pour les discours.

 

Le projet de loi prévoit également la généralisation d’ici 2017 du dispositif « Garantie Jeunes », à l’essai depuis 2013 dans quelques départements, dont le Lot-et-Garonne. Il permet d’attribuer une aide financière conséquente aux jeunes de 16 à 25 ans dans une situation de grande précarité.

more « La Garantie Jeunes : Pour ou Contre ? »

NOS 12 ENGAGEMENTS – Régionales 2015 :

Nos 12 engagements – Régionales 2015

NOS 12 ENGAGEMENTS POUR LE CHANGEMENT :

 

  1. Respecter l’argent public dont nous sommes responsables devant les citoyens
    Baisser enfin la dépense publique en ne remplaçant plus les agents du conseil régional partant à la retraite, en luttant contre l’absentéisme et en encourageant compétences et talents. 
  2. Respecter les territoires
    Répartir les directions régionales dans les principales villes des anciennes régions sans multiplier les services et en améliorant la qualité des services publics en milieu rural. 
  3. Œuvrer pour le progrès, l’égalité des territoires et la sécurité
    Moderniser et sécuriser les TER et les réseaux ferrés ; participer au financement des routes ; couvrir 100% des habitants de la Région a minima en Haut-Débit et en Très Haut Débit à l’horizon 2021. 
  4. Simplifier
    Clarifier le maquis des aides aux entreprises (380 en moyenne dans la grande Région) ; alléger grâce aux nouvelles compétences régionales les contraintes, notamment administratives et environnementales ; proposer des formulaires pré-remplis. 
  5. Reconnaître les entreprises comme premiers moteurs de la croissance
    Plan de soutien global pour les TPE, les artisans et les commerçants, grands oubliés de la politique régionale ; accompagner les femmes et les hommes qui se lancent dans l’entreprise. 
  6. Créer des partenariats avec les collectivités territoriales et les chambres de commerce et d’industrie pour relancer la croissance et l’emploi
    Inciter les communes, communautés de communes et d’agglomérations à une implantation harmonieuse des entreprises et leur confier, ainsi qu’aux chambres consulaires, la gestion des aides économiques. 
  7. Accompagner la première région agricole d’Europe et première région forestière de France
    Soutenir la modernisation des exploitations et des matériels agricoles ; accompagner les filières et les labels de qualité ; conditionner les aides au respect des accords interprofessionnels. 
  8. Développer nos autres piliers économiques
    Tourisme (2e région touristique de France), économie de la mer, industrie, numérique, services, économie sociale et solidaire, développement durable et filières d’excellence. 
  9. Adapter la formation, clé de l’avenir de tous
    Doubler le nombre d’apprentis et adapter la formation professionnelle au marché du travail et aux métiers de demain. 
  10. Défendre notre culture
    Valoriser le patrimoine culturel et architectural ; soutenir la culture et développer le tourisme culturel dans tous les territoires ; soutenir l’accès aux langues régionales. 
  11. Renforcer la solidarité entre les générations
    Créer un Pass Jeunes qui donne accès aux équipements et événements culturels et sportifs ainsi qu’aux transports publics de la Région ; créer des logements pour les étudiants et les travailleurs ; soutenir l’engagement des seniors dans l’économie ; favoriser l’adaptation des lieux de séjour ; contribuer au maintien à domicile. 
  12. Garantir le droit à la santé
    Accompagner l’implantation de maisons de santé pour lutter contre la désertification médicale, et soutenir les CHU et le réseau hospitalier, premiers employeurs de la Région.

 

Image Dimanche, je vote Virginie Calmels
Dimanche, je vote Virginie Calmels

Régionales 2015 : toute dernière réunion publique

Régionales 2015 : Toute dernière réunion publique de campagne

Marie COSTES, tête de liste départementale, et son équipe organisent une toute dernière réunion publique, qui aura lieu :

ce vendredi 11 décembre à 20h à Villeneuve-sur-Lot,

(Maison de la Vie Associative, 54 rue Coquard).

Le second tour ayant lieu ce dimanche 13 décembre. Il ne nous reste plus rien pour gagner !

Il est indispensable que nous soyons tous totalement mobilisés pour ce dernier événement et ces derniers jours de campagne.

Venez nombreux ! On compte sur vous !

Image dernière réunion publique

Réaction de Virginie CALMELS suite au premier tour des régionales 2015

Réaction de Virginie CALMELS suite au premier tour des élections régionales du 6 décembre 2015.

« Mesdames, messieurs, chers amis,

En nous plaçant au coude à coude avec le PS lors de ce premier tour, les électeurs de notre grande région viennent de démontrer qu’ils ont osé et c’est d’abord à eux que je m’adresse pour les en remercier.

Merci à vous qui nous avez fait confiance.

Merci d’avoir osé déjouer les pronostics de la gauche qui annonçait sa très large victoire ici en Aquitaine Limousin Poitou Charentes depuis des mois.

more « Réaction de Virginie CALMELS suite au premier tour des régionales 2015 »