La Garantie Jeunes : Pour ou Contre ?

Les jeunes, c’est nous ! Intéressons-nous à la « Garantie jeunes ».

 

Êtes-vous POUR ou CONTRE la Garantie Jeunes ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

Le projet dit de Loi travail du gouvernement prévoit de nombreux changements dans les conditions de travail et modifie l’équilibre des relations entre employeurs et employés. L’objectif affiché est le suivant :

« Le Gouvernement engage une réforme permettant de donner plus de place à la négociation collective dans le droit du travail pour renforcer la compétitivité de notre économie et développer l’emploi. »

Ça c’est pour les discours.

 

Le projet de loi prévoit également la généralisation d’ici 2017 du dispositif « Garantie Jeunes », à l’essai depuis 2013 dans quelques départements, dont le Lot-et-Garonne. Il permet d’attribuer une aide financière conséquente aux jeunes de 16 à 25 ans dans une situation de grande précarité.

 

Une aide de 461.26 € par mois avec la garantie jeunes

Cette aide d’un montant de 461,26 € par mois est attribuée aux jeunes pas ou peu diplômés, qui ne sont ni en études ni en formation et dont les ressources ne dépassent pas le montant du RSA. Ces jeunes, sans bagage pour entrer dans la vie active, risquent une marginalisation qui les condamnerait à l’assistanat. Cette aide est dégressive à mesure que le jeune perçoit un revenu de son activité. De leur coté les Missions locales reçoivent une enveloppe de 1600 € par an et par jeune qu’elles accompagnent. Le bon sens veut que cette aide ne soit pas sans contre partie, sans quoi elle deviendrait l’équivalent d’un argent de poche distribué par l’État.

 

Garantie Jeunes précaires

 

Un accompagnement intensif

La Garantie Jeunes se traduit administrativement et symboliquement par un « contrat », un engagement, du jeune avec la Mission Locale en contrepartie de cette aide.

Le jeune s’engage :

  • à suivre l’accompagnement personnalisé qui sera défini pour lui,
  • à rechercher activement un emploi,
  • à accepter les mises en situation professionnelles,
  • à déclarer ses revenus d’activité.

La Mission locale s’engage :

  • à accompagner le jeune avec des ateliers collectifs et un conseiller référent,
  • à l’aider dans ses problèmes de mobilité, de santé, de logement,
  • à appuyer le jeune dans ses démarches de recherche d’emploi ou de formation.

 

Une durée limitée pour bénéficier de la Garantie Jeunes

L’engagement réciproque est d’une durée d’un an. Il peut-être renouvelé une fois pour 6 mois au cas par cas. Donc le jeune peut, au maximum, bénéficier de cette aide et de cet accompagnement pendant un an et demi. Les premiers résultats semblent positifs, bien que très largement améliorables au vu de l’investissement mis en place : après dix mois, un jeune sur deux est en situation d’emploi.

1 jeune sur 2 en situation d’emploi après 10 mois

« À fin 2015, 46 000 jeunes étaient entrés dans le dispositif Garantie Jeunes depuis sa mise en place en 2013. (35 000 sont en cours d’accompagnement) Un dispositif efficace puisque 1 jeune sur 2 s’est retrouvé en situation d’emploi après 8 à 10 mois. » Source : www.gouvernement.fr

 

Un problème récurrent : l’absence de contrôles

Comme souvent, le dispositif n’est pas parfait. Certaines limites qui risquent de nuire à l’ensemble du projet se remarquent vite. La plus importante d’entre elles est évidemment l’absence de contrôles.

Rien n’est prévu concernant la vérification des informations fournies par le jeune demandeur et, même si les fraudeurs ne sont qu’une minorité, l’utilisation de l’argent public impose une vérification. Il faut s’assurer que le jeune est bien dans une situation de précarité où une aide financière est nécessaire. Toujours sur le contrôle, il faut vérifier que le jeune en question est bien dans une démarche de recherche et d’insertion, sans quoi cette aide à l’insertion devient de l’argent de poche. Se pose alors la question de savoir si une aide doit obligatoirement se faire sous forme monétaire et non en nature. D’un autre coté, il faut également s’assurer que le travail mis en place par les Missions Locales est pertinent et efficace.

Autant de points qui risquent de faire de cette Garantie Jeune, bonne idée de départ, un énième dispositif d’assistanat pas vraiment efficace.

 

Alors et vous ? qu’en pensez-vous ? Pour ? Contre ? Dites-nous tout !

Vous pouvez aussi vous exprimer en commentaires.


Laissez un commentaire !